Utiliser le tableau blanc interactif pour les cours magistraux

Le cours magistral constitue un pilier des méthodes d’enseignement à l’université. Ce format traditionnel est parfois critiqué pour son manque d’interactivité. De ce fait, le tableau blanc numérique apparaît comme une solution innovante permettant de renouveler la pédagogie. En effet, son potentiel participatif et illustratif dynamise les échanges avec les étudiants de manière ludique et visuelle.

Préparer son contenu 

Elle est essentielle pour assurer un cours magistral dynamique et interactif. Il convient de structurer clairement le plan de la séance en définissant les différentes parties et leur articulation. Vous devez aussi de réfléchir aux médias utilisés tels que des textes ; des images ; des vidéos. Ils illustrent de manière diverse les notions abordées. Avec cette organisation méthodique des contenus multimédia, l’enseignant pourra se concentrer pleinement. Il est d’ailleurs recommandé de tester l’ensemble des appareils. Vous en trouverez plusieurs modèles sur https://www.tableau-blanc-interactif.com/ .

A lire aussi : Quelle est la différence entre la mémoire et le disque dur ?

Animer efficacement son cours

Avec ce type d’outil, vous alternez de manière équilibrée les phases d’exposé oral et les moments d’écriture. Vous pouvez ainsi varier les méthodes d’apprentissage. Cette dynamique permet aussi d’impliquer régulièrement les étudiants. Ils pourront interagir spontanément en posant des questions ou en donnant leur point de vue. Il convient de rythmer la séance de façon à ce que le tempo ne soit ni trop rapide ni trop lent. Respectez-en scrupuleusement le déroulé prévu afin de ne pas manquer de temps. 

Illustrer vos cours

Pour transmettre au mieux les savoirs de manière vivante et ludique, l’illustration visuelle est indispensable. Intégrez différents types de supports dans le tableau blanc interactif. Selon le cours donné, vous pouvez y ajouter des schémas explicatifs, des tableaux synthétiques ou des graphiques pour structurer les propos. Quant aux vidéos pédagogiques, elles apportent une dimension concrète en mouvement sur certains concepts. 

A lire aussi : Comment changer le BIOS d'un ordinateur ?

Favoriser la concentration 

Soignez la présentation des contenus de manière épurée afin de capter l’attention de vos étudiants. Cela inclut le choix d’une police de caractères adaptée, ni trop petite ni trop grande. Privilégiez des couleurs de texte permettant d’optimiser leur lisibilité. Il en va de même pour la mise en page. Ajoutez un espacement aéré entre les éléments et les paragraphes. L’insertion régulière de résumés synthétiques ou d’illustrations adaptées mettent en avant les idées essentielles. 

Dynamiser les échanges 

Le tableau blanc interactif offre des fonctionnalités idéales pour susciter l’interaction. Les sondages et les quiz ludiques en direct permettent de jauger la compréhension. Il vous aide à prendre note des questions. Il devient également possible d’organiser des travaux de groupe sur des tableaux virtuels partagés pour stimuler les débats collectifs. L’outil est, par ailleurs, adapté pour mener des brainstormings interactifs. Chacun peut apporter sa contribution en temps réel. 

Evaluer et personnaliser 

L’évaluation représente un aspect clef de la pédagogie. Le tableau blanc numérique offre ainsi des perspectives intéressantes dans ce domaine. Il permet, par exemple, de concevoir des exercices autocorrectifs sous forme de QCM ou de questions à trous pour déterminer les acquis. Le formateur peut également créer des grilles d’évaluation adaptatives donnant un feedback individualisé en direct.